Qu’est ce que le dry-tooling ?

Le dry-tooling consiste à grimper sur des rochers avec des piolets. C’est bien souvent une technique d’entrainement pour les alpinistes, mais devient peu à peu une discipline à part entière en France notamment grâce l’association dts. Ainsi lorsque les conditions ne sont pas idéales en montagne, l’alpiniste pourrait s’entrainer en falaise avec le même matériel qu’en haute montagne. 

Dry tooling à l’usine de Voreppe

La pratique du dry-tooling 

Le dry-tooling s’oppose par définition à l’escalade sur cascade de glace. Le grimpeur pourra escalader la paroi bien qu’il n’y ait aucune glace. En réalité les alpinistes font souvent du mixte. Le mixte consiste à grimper sur des parois qui ont des sections qui mélangent parois rocheuses, neige et glace. La glace et la neige sont souvent plus faciles car on peut planter son piolet et ses crampons où l’on veut. Cependant, l’étape sur rocher est plus exigeante et technique car il faut crocheter uniquement où il y a des prises.

En pratique le dry-tooling est un entrainement pour devenir meilleur en mixte et en cascade de glace. Les voies de dry tooling sont bien souvent ouvertes dans des parois très deversantes ou des grottes. Cette inclinaison extrême permet de progresser rapidement et d’acquérir une maîtrise du rocher. Vous serez donc comme un escaladeur, mais au lieu de faire de la grimpe avec vos mains vous devez gravir ses grandes voies avec des piolets et des crampons.

Sachez que bien que le dry-tooling soit la norme en haute montagne , il n’est pas bienvenu dans les falaises d’escalade conventionnée. Les lames des piolets ont tendance à abîmer les prises, donc il est important de ne travailler le dry tooling que dans les sites dédiés à cette activité, sinon passez votre tour . Si vous insistez pour risquer de vous attirer les foudres des ouvreurs. Vous pourrez suivre des discussions animées sur le sujet dans les forums de camptocamp.

Les lieux pour pratiquer le dry tooling 

Pour découvrir les sites où pratiquer le dry tooling dans l’année, référez-vous à notre article qui parle des spots de dry-tooling ici. Il y a des sites incroyables en France comme l’usine à Voreppe, près de Grenoble. Vous pouvez aussi en savoir plus sur le matériel approprié pour faire du dry-tooling : les piolets techniques et les chaussures à crampon, assurage avec mousqueton. 

Suivez les meilleurs pros du circuit en dry tooling pour vous donner envie d’essayer cette activité et trouvez un guide pour vous initier au dry tooling sur novatopo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *