Quel type de roller acheter pour faire des figures dans la rue ?

Les rollers pour faire des figures dans la rue sont des rollers dits agressifs. Les patins agressif sont construits pour être le plus solide possible et permettent de réaliser plus facilement ses figures dans la rue et en skatepark. Nous allons donc vous exposer les particularités de ce type de roller et vous prodiguer des conseils pour bien choisir les bons rollers.

Qu’est-ce qu’un roller agressif ?

Un roller basique est composé d’un chausson, dans lequel vous mettez votre pied, d’une coque souple ou dure contenant le chausson, d’une boucle de serrage pour bien bloquer le roller et d’une platine avec des roues.

Un roller agressif a généralement en plus :

– une soulplate, qui est la surface plate et élargie au-dessous du patin d’agressif, c’est-à-dire du patin street. Elle permet de slider – ou glisser – « en soul » sur une barre que l’on fait glisser entre la soulplate et la platine.

– une encoche facilitant la glisse nommée « groove »,

– un H-Block qui est une encoche pour slider. Il se trouve sous le roller entre les roues centrales,

– des « antirockers » qui sont des petites roues qui par leur faible diamètre permettent d’éviter au rider de bloquer sur les rails. L’espace au centre de la platine, donc au niveau du H-Block est libéré.


Bien choisir vos rollers pour rider dans la rue

Il existe différentes marques reconnues comme Xsjado, Remz, Razors ou encore USD. Il est difficile de choisir le meilleur entre ces marques. Le mieux est donc de tester des modèles pour être sûr de choisir le bon produit. Attention, toutes les marques ne taillent pas leurs modèles de la même façon. Empruntez ceux de riders faisant la même pointure ou essayez-en plein dans un magasin. Il faut que vous soyez bien dedans, que vous ressentez le confort du matériel. Vous ne devez pas flotter dedans pour vous éviter des entorses. Sachez que parfois, les mousses qui composent le chausson se tassent et votre pied gagne en espace. Testez également sa rigidité, sa stabilité, son amorti, la masse des patins, la possibilité ou non de changer les pièces usées, s’il y a ou non des renforts de protections, sa solidité, etc.

Privilégiez des rollers issue d’une gamme de qualité, car en fonction des figures que vous faites et de la fréquence à laquelle vous les utilisez, ils seront soumis à de rudes épreuves !

Pour les enfants, privilégiez les rollers réglables plutôt que de prendre des plus larges et de les bourrer avec des chaussettes ou du coton.

Au niveau des différents éléments :

Optez pour une coque rigide, si vous souhaitez être rassuré, ou pour la rampe. Cependant choisissez une coque souple si vous souhaitez avoir plus de souplesse pour réaliser vos figures en slide.

Pour le serrage, préférez les boucles micrométriques en métal qui ne cassent pas facilement. 

En street, il existe 3 configurations possibles pour les platines : 

– un montage flat avec 4 roues de tailles identiques,

– un montage en antirockers avec deux grandes roues aux extrémités et deux plus petites au centre,

– et un montage freestyle avec seulement deux roues au milieu et un grand H-Block central.

Nous vous conseillons donc le dernier si vous souhaitez vous orienter street et slider tout ce qui passe sur votre chemin. Les platines en antirockers sont assez polyvalentes. Les platines flats peuvent toutefois être montées en antirockers. C’est pas mal pour le skatepark pour gagner en vitesse et aussi parce que la taille du H-block est plus ou moins adaptée aux barres présentes sur les modules.

Pour vos roulements à billes, partez sur des roulements étant notés entre 3 et 5 selon la norme ABEC

Par: Antonin Cyrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *